ACCÈS A LA VÉRITABLE HUMILITÉ- Samedi le 14 Janvier 2017

Thème : ACCÈS A LA VÉRITABLE HUMILITÉ

Mémorisez : Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l’humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes. Philippiens 2 : 3

Passage biblique : Philipiens 2 :3-8

L’humilité est l’une des vertus qui rendent l’œuvre de notre salut possible. Il a fallu l’humilité pour que Jésus Christ notre Seigneur prenne la forme d’un homme et subisse la mort ignoble à la croix. Le secret de l’humilité démontrée par notre Seigneur repose dans l’état de sa pensée. A cette fin, le Saint Esprit, dans Philippiens 2 :5, nous dit ceci :

« Qu’il y ait donc en vous cette pensée qui a été aussi dans le Christ Jésus, » (Version Darby).

Nombreux sont les croyants qui se targuent l’humilité comme caractère, mais seul l’adversité révèle le vrai caractère d’un homme. A nulle autre que la seul condition d’avoir la pensée de Jésus greffée en vous, vous ne pouvez faire l’expérience de la véritable humilité. Contrairement à ce qui se démontre en général aujourd’hui, on ne feint pas l’humilité selon Dieu. Vous verrez un homme ce comporter et parler on dirait qu’il est humble, mais lorsqu’il est soumis à une provocation, il fait fi à la prudence. A ce point, vous verrez à quel point il se montre réellement altier et infatué. Avez-vous la peine de rester humble ? Demandez aujourd’hui que la pensée de Christ soit rendue manifeste en vous. Ne cessez pas de demander jusqu’à ce que vous commenciez à exhiber l’humilité selon Christ. La pensée de Christ greffée à votre esprit, du moment où vous vous en remettez à Christ pour le salut (1 corinthiens 2 :16). Mais, il faut l’expérience de la sanctification pour exprimer en comble et sans difficulté cette nouvelle pensée. A travers la sanctification, une grâce débordante est déversée en vous celle qui vous rend capable de manifester avec aisance la nature de Dieu que vous avez reçue à travers le salut.

L’humilité vraie nous manque aujourd’hui comme il n’en a jamais été. Des années déjà, quand j’étais l’interprète officiel du fondateur de notre église, interprétant ses sermons de la langue locale Yoruba en anglais. Au fil des temps, il est arrivé un jour où un pasteur a été choisi pour prêcher. Il s’est dirigé vers moi et m’a demandé de venir lui servir d’interprète. En l’occurrence, je me suis sentir détracté. « Pour qui te prends-tu pour venir demander à l’interprète du surintendant Général de venir te servir l’interprète?» me suis-je dit en moi-même. Alors, Dieu m’a appris une grande leçon qui ma couter très chère, mais je remercie Dieu que j’ai été restauré plus tard. Par la suite, quand je suis devenu le surveillant Général (S.G) de l’église, j’ai eu un jour l’occasion de visiter l’une de nos paroisses, à l’heure d’un culte du soir, pendant que l’un des diacres était sur le point de prêcher. Il avait déjà ouvert sa bible pour entamer le message quand on lui a soufflé: « le S.G est présent ! » J’ai été conduit à l’hôtel et il ma dit poliment : « Dieu merci que vous êtes ici avec nous ; je vous en prie, prenez la prédication. » Je lui ai répondu: « Non, vas-y et prêche pendant que je me tien pour te servir d’interprète. » « Jamais, je ne saurais le faire ! » a-t-il répondu poliment. Alors, je lui ai dit : « Je te l’ordonne. » Cinq minutes durant, il ne faisait que trémuler, dû au fait qu’il avait à prêcher, lui qui n’était qu’un diacre, ayant a son coté comme interprète, le S.G. Alors, le Saint Esprit a dû le maitrisé et il a pu se concentré sur la parole. A travers l’humilité, il nous devient facile de pouvoir nous soumettre l’un à l’autre et regarder les autres comme étant au-dessus de nous-mêmes. Etes-vous humble ?

Sujet de prière : Père, accorde-moi la grâce de pouvoir exercer quotidiennement et aisance, la pensée de Christ dans l’humilité.